Certains recruteurs (dont votre humble serviteur) ont pu constater une baisse progressive des candidatures en réponse aux annonces diffusées ça et là sur internet ou dans la presse. Faut il pour autant déclarer que cet intemporel "outil de sourcing" doit s'effacer au profit des réseautages sociaux ou autres techniques de chasse ? Le débat a été initié sur le webzine consacré à l'emploi qu'est Jobetic : Lire l'article...