La plupart des (jeunes) candidats le savent : les salaires dans l'informatique explosent. Et rares sont ceux qui ne jouent pas aux enchères afin de commencer au meilleur niveau à la sortie de leurs études ou encore de réaliser une "culbute" de 10% (au bas mot) en changeant d'employeur.

Comme toujours, les ingénieurs et autres Bac+4/5 sont les plus sollicités, et comme toujours les employeurs les plus demandeurs sont les Sociétés de Services Informatiques... Les Bac +2/3 sont davantage ciblés par les PME, mais il arrive aussi que les SSII s'y intéressent, lorsqu'ils maîtrisent certaines technologies rares ou à la mode tel que le Java, le C# ou le PL/SQL.

Car aujourd'hui ces compétences sont devenues pénuriques sur le marché du travail. En effet, nombre de grands comptes régionaux ont choisi les mêmes technologies pour développer leurs systèmes d'information nouvelle génération, aussi la plupart d'entre eux sont sous traités par les SSII qui ratissent large pour pouvoir constituer leurs équipes opérationnelles. Cette vague de projets a donc eu pour conséquence directe de rarifier les profils disposant de ces compétences, entrainant une escalade des enchères salariales.

Bien sûr il existe des fourchettes "stables", qui sont fonction des compétences (expérimentées en environnement professionnel), de la durée totale d'expérience sur un ou plusieurs domaines de compétences précis et enfin du niveau d'études.

Voici donc un tableau représentatif des salaires moyens en "Etudes et développement" en région marseillaise, répartis en deux catégories : les langages à la mode (cités plus haut) et les langages "délaissés" qui sont soit "obsolètes" (COBOL), soit mésestimés (PHP et VB.NET).

Les moyennes suivantes, exprimées en milliers d'euros brut annuel, sont données à titre indicatif et ont été évaluées au cours de mes activités professionnelles quotidiennes. Ces informations n'engagent donc que moi et ne sont en aucun cas contractuelles (cette dernière reflexion est destinée à de potentiels candidats ;D).

JAVA, C#, C++, Oracle (PL/SQL, Pro*C, Forms)
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/528-3030-3131-3333-3534-3635-3736-3837-3938-45
Bac +2/324-2725-2826-3027-3128-3229-3330-3431-3532-42
PHP / VB.NET / COBOL
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/527-3028-3029-3130-3231-3332-3433-3534-3637-42
Bac +2/322-2523-2524-2625-2726-2827-2928-3028-3132-40


Les postes orientés "Administration Systèmes et Bases de données" ne sont pas en reste puisque les postes "Systèmes", plus rares que les postes "Etudes et développement" sont souvent rémunérés au même niveau que ceux qui touchent les langages de programmation à la mode. Quant aux postes d'administrateurs de Bases de données (Oracle dans 95% des cas), encore plus rares, ils sont de loin les mieux payés :


Administration Système UNIX / LINUX / Windows
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/528-3030-3131-3333-3534-3635-3736-3837-3938-45
Bac +2/324-2725-2826-3027-3128-3229-3330-3431-3532-42
DBA Oracle
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/528-3130-3331-3532-3834-4136-4238-4439-4540-60
Bac +2/325-2827-3030-3331-3532-3834-4136-4238-4439-55


J'ai volontairement occulté les postes orientés "AMOA" (Assistance à Maîtrise d'Ouvrage) dans cette étude car le niveau de rémunération est plus souvent fonction d'"aptitudes personnelles" que de pures compétences techniques. De plus, ces métiers, différents d'une société à l'autre, ont encore des contours assez flous; Il aurait donc été difficile de définir une typologie standard et des moyennes salariales associées.

Enfin, un dernier mot concernant la zone faste de Sophia Antipolis ainsi que la zone "technologiquement délaissée" dont je faisais état plus haut :

- Les salaires de Sophia Antipolis sont supérieurs d'environ 15 à 20% par rapport à ceux décrits ci-dessus.

- Les salaires des départements 84, 04 et 05 sont souvent inférieurs de 10 à 15% par rapport à ceux décrits ci-dessus.