Ce fut le cas en ce début de siècle, lorsque les technologies "client-serveur" tel que PowerBuilder ou Delphi ont laissé la place aux technologies "full-web" telles que J2EE et ASP.NET. Les techniciens et ingénieurs alors spécialisés sur ces "anciennes" technologies furent pour la plupart cantonnés pendant encore quelques années à la maintenance des systèmes qu'ils avaient développé... jusqu'au jour où ces systèmes sont définitivement remplacés par la "génération" suivante, mettant au rebus de nombreuses compétences acquises au fil des ans et poussant vers la sortie nombre de développeurs, surtout en sociétés de services...

Beaucoup d'entre eux ont cherché (ou cherchent encore) le meilleur moyen de se rendre opérationnel sur ces nouvelles technologies. La condition impérative pour pouvoir "valoriser" par la suite une nouvelle compétence étant de justifier de la pratique de celle-ci au cours d'une expérience en environnement professionnel avec une durée minimum d'application (ce "minimum recevable" étant bien souvent évalué à 6 mois).

Parmi les solutions de reconversion technologique, nous avons :

- L'apprentissage personnel, où les compétences sont bien souvent acquises et pratiquées "à la maison". Il s'agit de la solution majoritairement préférée par les autodidactes en herbes qui s'arment d'ouvrages spécialisés ou téléchargent sur Internet les dizaines de FAQ spécialisées sur une technologie bien précise. Le problème majeur dans ce cas réside dans le fait que la compétence n'est pas mise en application en entreprise, impliquant que celle-ci ne peut être valorisable au près d'un employeur potentiel.

- La Formation continue, qui requiert une négociation avec son employeur ou avec l'ANPE en période de chômage. Cette solution signifie nécessairement un éloignement de l'entreprise pendant un certain temps bien que certaines formations imposent un stage professionnel qui peut ouvrir ou fermer beaucoup de portes par la suite en fonction des compétences techniques qui sont mises en application. En clair, éviter autant que possible le Visual Basic (surtout) ou le PHP et privilégier si possible le C# ou le JAVA.

- La Formation interne, qui est octroyée par l'employeur souhaitant faire évoluer l'un de ses collaborateurs. C'est évidemment la solution la plus confortable mais souvent la plus difficile à obtenir à moins d'être très apprécié par son encadrement... Car, généralement une formation de ce type est directement suivie d'une mise en application pour le compte de l'entreprise, ce qui requiert une excellente capacité d'adaptation coté collaborateur, et une grande confiance coté employeur.

- Le "Jeté à l'eau", où l'informaticien est littéralement livré à lui-même et doit "produire" pour son entreprise tout en se formant. Cette situation arrive généralement dans deux types de cas : Soit lorsqu'une société souhaite mettre en oeuvre une nouvelle technologie sans qu'elle ait les moyens ou qu'elle ne souhaite former son personnel, Soit dans le cas de certaines SSII qui doivent "boucher un trou" sur un projet où une ressource est manquante... Le deuxième cas étant souvent très inconfortable pour le collaborateur...

En conclusion, soit vous avez la chance d'être en poste et de pouvoir vous former d'une manière ou d'une autre en interne, soit vous êtes au chômage et vous devez trouver un moyen pour "pratiquer en entreprise". Le meilleur moyen pour pouvoir réussir ce type de reconversion étant à mon humble avis de dégoter un stage "technologiquement porteur" suite à une formation ou de réussir à se faire embaucher par une PME dépourvue de système d'information où tout est à faire.... Ensuite ce n'est qu'une question d'imagination pour mettre en oeuvre un SI à base de J2EE : Installation d'Apache Tomcat, puis des librairies de Struts, JSF, Spring ou autre... Évidemment c'est plus facile à dire qu'à faire.... mais quand on veut....