Longtemps cantonné aux développements personnels et communautaires sur le web, le PHP n'avait alors pas la souplesse et la robustesse nécessaires aux développements d'applications un peu "lourdes". Le PHP5 a donc déroulé le tapis rouge aux entreprises désireuses d'investir moins de temps et d'argent que dans la mise en place d'environnements Java ou .Net. Et le pari est enfin gagné (au moins dans les bouches du rhône) puisque depuis le second semestre 2009 le nombre d'offres d'emploi en PHP5 est supérieur à celui des offres JAVA/J2EE qui pour mémoire ont été, 3 années durant, littéralement indétrônables de la première place des offres d'emploi informatique dans ce même département. Derrière ces offres d'emploi, nous retrouvons des Agences Web ou de Communication, des sociétés de E-commerce et même des SSII !!!!

Accroissement des offres = Augmentation des salaires ?

Cependant le PHP se réveille avec "la gueule de bois" car longtemps considéré comme un "sous langage" avant l'arrivée de la POO, certaines entreprises n'ont pas pu ou n'ont pas su anticiper le réajustement des salaires de leurs développeurs pour les aligner sur les moyennes que l'on retrouve pour les technologies J2EE ou .NET. C'est ainsi que l'on observe d'une société à l'autre des différences frappantes en matière de fourchettes de salaire proposées. Par exemple, certaines sociétés proposent une fourchette de 20 à 24ke pour un développeur Bac+2/3 avec 1 à 2 ans d'expérience quand d'autres proposent entre 24 et 30ke pour le même type de profil...

Les Frameworks : Tendances du moment

Bon nombre de Frameworks Open Source fleurissent depuis quelques années sur la toile, et quelques uns sortent du lot dans le Sud-Est. Pour 2009 et en ce début 2010, le grand gagnant est Symfony, qui selon mes estimations rafle plus de 60% de "parts de marché" sur la zone triangulée par Montpellier, Avignon et Nice. En seconde position vient Zend avec une présence estimée à 20%. Les 20% restants étant partagés entre d'autres frameworks un peu moins répandus tels que CakePHP ou CodeIgniter. Bien entendu, certaines sociétés n'ont pas attendu l'"aboutissement" de ces frameworks pour créer les leurs, je ne développerai pas le sujet mais ce cas de figure est assez répandu dans la région.

Et les CMS dans tout ça ?

Coté CMS, ça bouge surtout dans les Agences Web et de Communication. En la matière, il n'y a pas vraiment de tendance claire qui se dessine. En effet, on a beau avoir beaucoup entendu parler de Joomla ou de Typo3 ces dernières années, ils ne sont plus les seuls dans la place : Drupal gagne du terrain grâce à ses fonctionnalités communautaires et les CMS "E-commerce" tels que Magento fleurissent aussi dans le cadre de projets ad-hoc. EZPublish prend aussi quelques parts de marché, MODx commence à faire des émules et Spip, le "papi", n'a visiblement pas passé l'arme à gauche...

Le PHP en 2010...

Selon mes premières impressions, 2010 sera une bonne année pour le développement PHP dans notre région, tout semble indiquer que la demande sur le marché de l'emploi restera forte. Et puis qui sait, peut-être verrons nous la première "release" officiellle du PHP6, ce qui devrait sans doute lancer quelques refontes de projets favorables à la création d'emplois ;).....