Vous l'aurez donc compris, les moyennes de salaires n'ont globalement pas bougé par rapport à l'année dernière. Sauf peut-être pour la technologie qui a ravi la première place au "tout puissant" J2EE, j'ai nommé le PHP5 (voir mon tout récent article sur le sujet), qui présente des fourchettes moyennes singulièrement larges !

Côté employeur, même si l'on sent un léger frémissement du coté des SSII, celles-ci, toujours saturées de collaborateurs en "inter-contrat", n'ont pas relancé les campagnes de recrutements massives qu'on leur connait en période florissante. Les PME tiennent donc le haut du pavé et offrent plus d'opportunités que l'année précédente. Cet accroissement du nombre d'opportunités a permis de rassurer bon nombre de "candidats potentiels" qui avaient été frappé par la "frilosité du changement" au début de la crise.

De plus, le nombres d'offres "réservées" aux Bac+4/5 jouent désormais à jeu égal avec celles ouvertes aux Bac +2/3, cela est dû en grande partie à la prise de pouvoir du PHP5 dans l'univers de développement web car, par le "passé", ce langage n'était pas vraiment pratiqué par les Bac+4/5 qui privilégiaient systématiquement des opportunités JAVA ou .Net, dont le niveau de technicité était considéré comme plus élevé et surtout la rémunération plus attractive.

Coté technologies, le PHP passe donc désormais en tête du classement en matière de quantité d'offres d'emplois, talonné bien sûr de très près par le JAVA. Quant aux offres relatives aux postes en Administration / Production, Unix et Linux prennent un petit peu d'avance en terme d'opportunités, ceci étant dû à une légère pénurie de compétences en la matière. Le tableau ci-dessous présente les tendances technologiques sur le marché de l'emploi pour le premier trimestre 2010 :



Et voici un tableau représentatif des salaires moyens en "Etudes et développement" en région marseillaise, cette année il y a trois catégories : les langages "en vogue" (JAVA, C#, C++, Suite Oracle) qui se démarquent des langages "délaissés" soit parce qu'ils sont "obsolètes" (COBOL), soit parce qu'ils sont mésestimés (Visual Basic) et enfin le PHP5 qui est en quelques sortes entre les deux du fait du nombre important de sociétés qui ont conservé comme moyenne interne celle relative au PHP4 (version du langage pour laquelle il n'existe plus aucune offre). Pour les postes de "Chef de projet", incluant souvent une partie importante de développement, il faut ajouter 10 à 15% de rémunération supplémentaire aux moyennes mentionnées ci-dessous.

Les moyennes suivantes, exprimées en milliers d'euros brut annuel, sont données à titre indicatif et ont été évaluées au cours de mes activités professionnelles quotidiennes et concerne les Bouches du Rhône ainsi que la zone ouest du département du Var. (pour les autres départements de la région, il faut vous rendre en fin d'article pour calculer leurs équivalences.)

JAVA, C#, C++, Oracle (PL/SQL, Pro*C, Forms)
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/526-3027-3129-3331-3532-3633-3734-3835-3936-45
Bac +2/323-2624-2725-2926-3027-3128-3229-3330-3431-42
VB / COBOL
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/526-3027-3028-3129-3230-3331-3432-3533-3635-42
Bac +2/320-2421-2522-2623-2724-2825-2926-3027-3128-40
PHP 5 (POO)
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/526-3027-3128-3329-3530-3631-3732-3833-3935-45
Bac +2/320-2621-2722-2923-3024-3125-3226-3327-3428-42


Concernant les postes orientés "Administration Systèmes et Bases de données", ceux-ci n'ont pas bougé depuis l'année dernière :


Administration Système UNIX / LINUX / Windows
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/526-3027-3129-3331-3532-3633-3734-3835-3936-45
Bac +2/323-2624-2725-2926-3027-3128-3229-3330-3431-42
DBA Oracle / SQL Server
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/528-3130-3331-3532-3834-4136-4238-4439-4540-60
Bac +2/325-2827-3030-3331-3532-3834-4136-4238-4439-55


Pour la troisième année consécutive, je suis forcé d'occulter les postes d'Assistance à Maîtrise d'Ouvrage (AMOA) ainsi qu'en informatique décisionnelle car ces opportunités se font toujours aussi rares.

Enfin, voici les pourcentages d'équivalences afin de calculer les moyennes de salaires dans les autres départements de la région :

- Les salaires de Sophia Antipolis et de la zone Est du Var restent supérieurs d'environ 15 à 20% par rapport à ceux décrits ci-dessus.

- Les salaires des départements 84, 04 et 05 sont souvent inférieurs de 10 à 15% par rapport à ceux décrits ci-dessus.

Etant donné le "succès" de ce type de sujet, je ferais peut-être un nouveau point au second semestre si de véritables évolutions s'opèrent, autrement je vous donne rendez-vous l'année prochaine !