Coté Développement : Les technologies les plus demandées restent quasiment invariablement le Java/J2EE et le PHP5... Pour ce dernier, il y a eu un certain chamboulement dans le classement des frameworks demandés car Symfony2 est clairement passé devant les versions 1.x, essentiellement car de "jeunes pousses" désireux de développer de nouveaux projets ont opté pour la dernière version du framework français qui conserve globalement sa position de leader sur le marché face à Zend qui rattrape très clairement son retard que ce soit dans sa version 1.x ou dans sa v2. Mais ce n'est pas tout ! Certains langages/environnements sortent doucement du maquis (ou d'une longue torpeur) : Ruby, qui dispose d'une communauté locale grandissante malgré le manque cruel d'entreprises le pratiquant, Node.js que certaines sociétés expérimentent à l'heure actuelle, et Perl qui vit actuellement un petit sursaut au niveau local et qui n'est pas aussi "moche" que ce que l'on peut en penser si on l'a croisé il y a quelques années... (pour info : la POO y est bien implémentée, et plusieurs frameworks MVC "trendy" ont été produits pour ce langage). Le Python reste toujours extrêmement peu présent localement, gageons que celui-ci pourra rattraper ses deux "compères challengers" tôt ou tard...

Du côté des plateformes mobiles et RIA, j'ai pu constater un gros coup de frein sur les embauches : les demandes concernant les plateformes d'Adobe sont en chute libre à cause de la mort plus ou moins programmée de celles-ci, le couple HTML5/CSS3 prenant largement le pas dans les projections R&D des acteurs locaux du web. Concernant IOS et Android, rien ne va plus non plus : de moins en moins de sociétés locales semblent souhaiter développer des applications natives et ont tendance à se tourner vers des logiciels tels que Phonegap ou Titanium couplés à un langage serveur.

Sur le volet "Systèmes & Réseaux", Linux conserve sa courte tête d'avance sur les demandes Microsoft sur le marché visible. Côté bases de données open-source, MySQL reste toujours leader, PostgreSQL continue de gagner du terrain mais reste toujours en retrait. Par ailleurs, j'ai pu constater une utilisation de plus en plus généralisé des SGBD NoSQL : MongoDB et Redis en tête, Cassandra pas très loin derrière. Du coté des SGBD payants, rien de neuf : Oracle reste devant SQL Server...

Voici donc le tableau présentant les tendances technologiques sur le marché de l'emploi dans les Bouches du Rône pour le premier semestre 2013 :



Ci-dessous le tableau représentatif des salaires moyens en "Etudes et développement" en région marseillaise et aixoise, les catégories évoluent par rapport à l'an dernier : les langages "à gros projets" (JAVA, C#, C++, Suite Oracle), les langages mobiles natifs (IOS, Android) et enfin les langages open source "pure players" que sont le PHP5, le Ruby et le Perl. Pour les postes de "Chef de projet", incluant souvent une partie importante de développement, il faut ajouter 10 à 20% de rémunération supplémentaire aux moyennes mentionnées ci-dessous (en fonction de la taille du ou des projets à gérer, du nombre de collaborateurs managés et des responsabilités transverses).

De plus, j'ai décidé de diviser les profils "Front-end" en deux sections cette année : d'une part les purs intégrateurs web (XHTML / HTML5 et CSS2/CSS3), webdesigners et infographistes et d'autre part les Développeurs Front-end (Intégration XHTML / HTML5 - CSS2/CSS3 et Développement Javascript).

Les moyennes suivantes, exprimées en milliers d'euros brut annuel, sont données à titre indicatif et ont été évaluées au cours de mes activités professionnelles quotidiennes (lire le Nota Bene en fin d'article pour plus de précisions) et concerne les Bouches du Rhône (pour les autres départements de la région, il faut vous rendre en fin d'article pour calculer leurs équivalences.)

JAVA (J2EE / J2SE / J2ME) , .NET (C#) , C++, Oracle (PL/SQL, Pro*C, Forms)
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/529-3230-3331-3432-3634-3835-4036-4137-4438-55
Bac +2/326-2927-3028-3230-3331-3432-3533-3734-3835-55
IOS / Android
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/528-3230-3332-3533-3834-4035-4236-4338-4540-55
Bac +2/325-2827-3029-3230-3332-3533-3835-4036-4238-55
PHP 5 (POO) / Ruby / Perl
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/528-3028-3130-3331-3532-3633-3834-4035-4235-50
Bac +2/322-2824-2925-3026-3228-3330-3530-3632-3832-50
Intégrateurs Web, Webdesigners, Infographistes
Années Exp.< 11234567> 7
Formation Indifférente20-2421-2522-2623-2824-3026-3127-3228-3429-40
Développeurs Front-End (JS / [X]HTML[5] / CSS [2/3])
Années Exp.< 11234567> 7
Formation Indifférente23-2824-3025-3226-3328-3429-3530-3631-3732-45


Et voici les rémunérations moyennes concernant les postes orientés "Administration Systèmes et Bases de données" qui n'ont pas évolué selon mon analyse du marché :


Administration Système UNIX / LINUX / Windows
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/528-3129-3231-3332-3634-3835-4036-4137-4238-50
Bac +2/325-2826-2927-3128-3229-3330-3432-3633-3735-50
DBA Oracle / SQL Server / PostgreSQL / MySQL
Années Exp.< 11234567> 7
Ingénieurs, Bac +4/528-3130-3331-3532-3834-4136-4238-4439-4540-60
Bac +2/325-2827-3030-3331-3532-3834-4136-4238-4439-60


A l'instar de l'année précédente, je conclue mon étude sur le salaire de ceux qui vous dirigent bien qu'elles n'aient pas évolué : les DSI / Directeurs Informatiques dans les Bouches du Rhône. Même topo que l'année passée : les fourchettes présentées ci-dessous sont déconnectées de toute donnée relative au niveau de diplôme et au nombre d'années d'expérience car le niveau de rémunération d'un DSI se mesure par rapport à son niveau de responsabilité, bien souvent determiné par deux aspects : son implication dans l'activité même de la société (niveau de retour sur investissement du service informatique) et la taille des équipes qu'il a à gérer. Seule cette dernière donnée étant "extérieurement quantifiable", c'est celle dont je me sers pour échelonner les moyennes que j'ai pu constater :

DSI, RSI, Directeurs et Responsables Informatiques
Taille équipe0-55-1010-1515-2020-30> 30
Salaire45-5050-5555-6560-7070-80> 70


Enfin, voici les pourcentages d'équivalences afin de calculer les moyennes de salaires dans les autres départements de la région :

- Les salaires de Sophia Antipolis et de la zone Est du Var restent supérieurs d'environ 15 à 20% par rapport à ceux décrits ci-dessus pour les bac+4/5, pour les diplômes inférieurs à Bac+4/5 ils sont de 0 à 10% supérieurs.

- Les salaires des départements 84, 04 ,05 et de l'Ouest du Var sont en moyenne inférieurs de 10 à 15% par rapport à ceux décrits ci-dessus.

N.B. : Toutes ces informations sont fournies à titre indicatif à partir d'analyses effectuées au cours de l'année précédente en scrutant le marché de l'emploi local, elles ne sont pas le fruit d'une enquête effectuée sur un échantillon de personnes. Enfin, les niveaux de rémunérations présentés sont ceux qui sont proposés en moyenne à l'embauche et non les moyennes relatives à des personnes en poste depuis plusieurs années.